À Gonesse, une fête avec… un avenir Carma !

Les 18 et 19 mai 2019, une nouvelle
mobilisation a été organisée pour sauver les terres agricoles du triangle de
Gonesse. Après l’annulation de l’arrêté de création de la ZAC en mars 2018,
puis l’annulation du PLU en mars 2019, le projet Europacity est certes affaibli
mais la gare du Grand Paris Express qui devait desservir le centre commercial
résiste avec un démarrage de chantier prévu en novembre 2019 !

Europacity est un projet immobilier
comprenant un centre commercial et des activités (loisirs, bureaux,
hôtellerie…) sur un terrain agricole de 280 m² situé entre les aéroports de
Roissy et du Bourget. Ce projet qui date d’une dizaine d’années est présenté
par son promoteur, Ceetrus (groupe Auchan), comme « une expérience de shopping
inédite » et un « quartier d’affaires international », agrémentés d’une piste
de ski et d’une ferme urbaine – le grand écart entre consommation et écologie…

Il est intéressant de noter qu’en parallèle, le groupe Auchan peine à rentabiliser ses hypermarchés et envisage actuellement d’en fermer une vingtaine. Autre contradiction, la ville de Gonesse a reçu une subvention pour redynamiser son centre-ville et utiliserait cet argent pour financer un projet dont les retombées ne sont pas vraiment destinées à ce centre-ville…

La mobilisation des 24 h du triangle
de Gonesse a aussi été l’occasion de défendre et faire connaître le projet
alternatif CARMA, ancré dans les enjeux de demain : la biodiversité, les
circuits courts, la qualité des sols et donc de l’eau. Ce projet, Coopération
pour une ambition agricole, rurale et métropolitaine d’avenir, a été créé en
2016 pour répondre à une consultation lancée par la métropole du Grand Paris.
Aujourd’hui, une équipe structurée d’experts en agroécologie, climat et
architecture travaille avec des bénévoles afin de mettre au point un site «
pilote » en termes de transition écologique et d’économie circulaire. Cette
équipe est soutenue par des acteurs de l’économie sociale et solidaire comme
Terre de Liens Île-de-France, Biocoop, le réseau des AMAP d’IDF, France nature
environnement… Carma intègre des cultures céréalières bio, une ferme maraîchère,
la création d’un centre de recherche et d’innovation sur l’agroécologie et
l’alimentation, et un pôle de transformation (conserves, boissons…).

Que s’est-il passé pendant cette
journée de mobilisation ? Outre la visibilité apportée par la présence de
plusieurs représentant.es politiques, en campagne pour les élections
européennes, l’événement a permis de rassembler des acteurs du monde associatif
mobilisés sur les sujets de biodiversité et d’agriculture durable. De plus, les
animations culturelles étaient riches et variées et ont permis d’attirer un
public large venu profiter des concerts, débats, expositions… Terre de Liens
partageait un stand avec le réseau des AMAP, ce qui a favorisé les échanges
ainsi que des témoignages de visiteurs à propos d’autres terres agricoles en
danger d’urbanisation. Carma n’est qu’un début !

Terre de Liens Ile-de-France © 2019

Réalisé par Nicolas Sawicki pour Terre de liens IDF | Propulsé par WordPress