Un après-midi à la ferme des Pâtis, dans le Val-d’Oise

Le samedi 18 septembre, le soleil était au rendez-vous à Cergy-Pontoise, à l’occasion de la visite organisée par Alain et Valérie Crochot, maraîcher·es exploitant l’EARL Plaisir du jardin, (dont Terre de Liens possède les parcelles de la ferme des Pâtis) . Avec des « biocavores » de la ville, iels ont abordé de nombreux sujets qui concernent leur alimentation quotidienne : la culture, les saisons, la cohabitation avec les animaux qui volent, rampent ou nagent, les herbes parfois dites nuisibles mais révélant tant de choses sur la qualité de la terre…Iels ont aussi évoqué des actions de veille foncière pour préserver les terres agricoles, pour maintenir et développer une agriculture biologique et créatrice de lien social dans ce territoire : cela va sans dire, iels pourront compter sur Terre de Liens pour cette mission !

Alain emmène le groupe vers les terres cultivées pendant que Valérie entraîne un petit groupe d’enfants vers d’autres découvertes. Pendant cette matinée, nous avons abordé de nombreux sujets en lien avec la culture de notre alimentation quotidienne : les saisons bien sûr,  2021 n’a pas été clémente pour tous les produits (1) , la cohabitation avec les animaux qui volent, rampent ou nagent (2), les « mauvaises » herbes (3), les attractions et répulsions des plantes entre elles, le travail du sol et l’organisation du travail de l’équipe.

Alain est passionnant dans ses explications et nous écoutons tou·tes…avec passion. Dans un premier temps, il nous mène vers les serres où sont cultivées les semences… car c’est le point de départ sauf pour certaines espèces dont Plaisir du jardin achète les plants.

Quelques infos complémentaires

  1. En agriculture, il est délicat de parler d’une bonne et d’une mauvaise saison, car les conséquences ne sont pas les mêmes suivant les produits. Cette année 2021 a été réputée difficile ; néanmoins, certains produits se sont mieux développés que d’autres.
  2. Gérard Sandret, co-réferent du groupe local Cergy-Vexin, nous livre une très bonne nouvelle : la reconstitution des haies ayant permis de diminuer les invasions gênantes de corneilles, celles-ci, très intelligentes, livrent un combat sans fin avec les cultivatrices et cultivateurs trop souvent perdant·es… Un peu d’humour permet-il de résister à leurs attaques ? Alain nous raconte le travail de la corneille qui, une fois les semis faits, picore au hasard jusqu’à trouver une graine puis appelle ses congénères dès qu’elle a trouvé la ligne complète de la semence. Il raconte aussi les ragondins capables d’aller à 1 km de distance de leur lieu de vie pour rejoindre le champ de carottes ! Le nombre de pigeons semble, lui, avoir diminué, peut-être suite à l’installation, par l’agglomération de Cergy-Pontoise, d’un pigeonnier permettant de stériliser les œufs.
  3. Sur deux photos, on voit Alain nous expliquer que les herbes qui poussent dans les cultures sont un indicateur permettent de vérifier si la terre réagit bien sur ces terres en conversion bio ! Par ailleurs, les huiles essentielles interviennent dans la lutte contre le mildiou, notamment celle d’orange douce, ou celle de sarriette, qui aide à l’éviction des insectes nuisibles.
  4. L’équipe de Plaisirs du jardin est composée de 12 personnes, dont une seule veille à l’équilibre de la terre et prend soin d’amender, le cas échéant, avec un apport de compost, cette terre nourricière. Le travail de la terre a beaucoup changé en 30 ans et les semaines se restreignent à 35 heures hebdomadaires pour les salariés.

Nous avons terminé par un verre de l’amitié, avec l’assurance que prochainement nous pourrons organiser une journée portes ouvertes où Terre de Liens aura un stand.

Sylvie Collinet, Co-référente groupe local TDL Cergy-Vexin

Réseaux et partenaires

Découvrez comment devenir paysan.ne en Île-de-France ! Abiosol propose un accompagnement optimal des futures installations d’agriculteurs et d’agricultrices biologiques dans notre région.

Pour une autre PAC est une plateforme française inter-organisations constituant un espace commun de réflexion et d’action, en vue de la refonte de la politique agricole commune (PAC).

Nos financeurs

Fondations et mécènes

Terre de Liens Ile-de-France © 2021

Réalisé par Nicolas Sawicki pour Terre de liens IDF | Propulsé par WordPress