Présentation

Présente en Ile-de-France depuis 2006 sous forme d’une antenne régionale de l’association nationale Terre de liens, l’association Terre de liens Ile-de-France a été officiellement créée le 3 novembre 2011.

Cette nouvelle association loi 1901 est autonome mais partie prenante du mouvement Terre de liens par la signature d’une convention qui l’engage à respecter les statuts et la charte de Terre de liens.

.
Historique : 
  • 2003 : Création de Terre de liens
  • Novembre 2005 : création de l’antenne Terre de liens Île-de-France
  • Décembre 2010 : première acquisition foncière
  • Avril 2011 : constitution d’un groupe de suivi pour la création de l’antenne régionale
  • Automne 2011 : création de l’association régionale Terre de liens Île-de-France

.

Terre de liens Ile-de-France entend défendre les valeurs du mouvement en tenant compte des spécificités de la région Ile-de-France. Son action vise à:
  • Favoriser l’installation d’agriculteurs en les accompagnant dans leurs démarches d’installation et particulièrement dans la recherche de terres
  • Soutenir la transmission des exploitations lors des départs à la retraite,
  • Sensibiliser les décideurs locaux
  • Mobiliser les citoyens sur les enjeux liés au foncier agricole en leurs donnant les moyens d’agir
  • Agir pour un rapprochement entre les milieux ruraux et urbains en créant des liens privilégiés entre les agriculteurs et les franciliens
Pour mener à bien ses actions Terre de liens Île-de-France s’appuie sur:
  • Le pôle Abiosol qui réunit le réseau des Amap d’Île-de-France, le Groupement des agriculteurs biologiques d’Île-de-France, Les Champs des Possibles (espace test agricole) et Terre de liens Île-de-France. Ce pôle accompagne des porteurs de projets agricoles biologiques et solidaires, de l’idée à la réalisation, ainsi que des collectivités territoriales.
  • Des partenaires impliqués, parmi lesquels le Conseil régional d’Île-de-France,  l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, les Conseils généraux de Seine-et-Marne et de l’Essonne, la Mairie de Paris, l’Etat
  • Des liens de travail engagés avec la Safer d’Ile-de-France, l’Agence des espaces verts ou encore les chambres d’agriculture.
  • Un mouvement dynamique constitué de trois salariés, 12 administrateurs, une centaine de bénévoles, près de 400 adhérents, 800 donateurs, plus de 2000 actionnaires et un public qui manifeste son intérêt et son engagement croissant pour un devenir durable en Ile-de-France.
 
De grands enjeux spécifiques à l’Île-de-France et quelques chiffres parlants : 
  • En petite couronne (30 km autour de Paris) l’agriculture couvre 7% du territoire; en grande couronne (au-delà des 30 km), elle couvre 60% du territoire. Au total, 49% de l’Île-de-France est en terres agricoles.
  • Les grandes cultures (blé, colza, orge, betterave) caractérisent le territoire de l’Île-de-France (93% de la SAU, la surface agricole utile).
  • La sauvegarde d’une agriculture diversifiée et des productions spécialisées (maraîchage, arboriculture, horticulture, mais aussi petit élevage) est devenu un enjeu des politiques locales.
  • L’Île-de-France ne dispose que de quelques jours d’autonomie alimentaire.
  • L’étude du mode d’occupation des sols entre 1982 et 2003 a montré que près de 40 000 ha d’espaces agricoles avaient disparu sous l’urbanisation dont 31 % pour le logement, 35 % pour les infrastructures (transport, zone d’activité, équipement) et 34 % pour des espaces urbains non construits (parcs, jardins, espaces sportifs et récréatifs de plein air). L’espace urbanisé en Ile-de-France s’est étalé sur 20% du territoire.
  • 50 % des exploitations agricoles ont disparu en 20 ans, conséquence indéniable de la concentration des terres et leur urbanisation.
  • L’emploi agricole y représente 0,2 % des emplois sur la moitié de la surface régionale.
  • En 2014, l’agriculture biologique (certifiée et en cours de conversion) représentait en Île-de-France :
    • 10 000 hectares, soit environ 1,75 % de la surface agricole utile (SAU) francilienne;
    • environ 10 nouvelles exploitations en bio chaque année
.

 

.

Pour télécharger notre projet stratégique cliquez-ici

.

1 réaction à cet articleEcrire un commentaire
  1. Bonjour

    Je suis candidat à l’installation en agriculture BIO plus exactement élevage bovins viandes en Île de France sur une surface de 45 ha et plus je sollicite votre aide pour mener à bien ce projet, qui je l’avoue est le parcours du combattant pour accéder au foncier.
    Ce projet à pour origine une reconversion professionnel.
    Agent de la RATP j’ai plus de 40 ans titulaire d’un BP-REA

    Merci d’avance pour l’aide que vous pourriez m’apporter

    Bien à vous

    Mr Pascal JOSEPH

Ecrire un commentaire

Please enter your name

Champ obligatoire

Please enter a valid email address

Champ obligatoire

Please enter your message

Terre de Liens Ile-de-France © 2017

Réalisé par Nicolas Sawicki puis Terre de liens IDF

Propulsé par WordPress