L’accompagnement des porteurs de projets, de l’idée à sa réalisation

Devenir paysan ? Ca semble inaccessible lorsqu’on n’a pas d’ancrage dans le
monde agricole. Or l’agriculture est un métier qui manque de candidats. Pour
TdL, il est donc essentiel d’accompagner dans la définition de leur projet les
personnes attirées par cette orientation. Depuis dix ans, notre compétence en
la matière a été reconnue, et de nombreux partenariats se tissent sur le
terrain. En
Île-de-France, c’est au sein du pôle
Abiosol que TdL intervient pour accompagner les porteurs de projet.

D’une manière générale, l’installation en agriculture fait l’objet de dispositifs d’accompagnement dans le cadre de ce qu’on appelle le Parcours de professionnalisation personnalisé, ou « dispositif 3P ». Mais les organisations agricoles classiques ayant l’habitude de traiter le plus souvent des cas d’installation dans un cadre familial, elles n’accordent pas l’attention nécessaire à la phase d’émergence et de formulation du projet. Or pour les installations de paysans non issus du monde agricole (NIMA), cette phase est essentielle pour tracer un chemin viable entre les objectifs du porteur de projet et les réalités du terrain.

Grâce à l’acquisition foncière, TdL facilite l’accès au foncier à des paysans qui s’installent hors cadre familial. L’association a donc très rapidement compris l’importance de cet accompagnement de l’émergence du projet, et a développé son savoir-faire. Elle apporte une brique complémentaire aux accompagnements réalisés par d’autres organismes et, sur de nombreux territoires, des partenariats se sont tissés.

En Île-de-France, le pôle ABIOSOL associe le Groupement des agriculteurs biologiques (GAB IDF), Terre de Liens IDF, les AMAP, et la couveuse « Les Champs des possibles » (espace-test où les futurs agriculteurs peuvent s’essayer au métier). Ailleurs, d’autres articulations ont pu être mises en place suivant les spécificités des régions et des organisations partenaires : CoPaSol en Picardie, InPACT 37, FDCivam 35 en Ille-et-Vilaine, etc. Certaines collectivités territoriales ont également bien compris l’intérêt de cet accompagnement pour dynamiser l’émergence de projets répondant à des enjeux sociaux et environnementaux par le développement d’une agriculture durable, et soutiennent ces partenariats. En effet, les compétences mobilisées pour l’accompagnement doivent être d’autant plus diversifiées que les projets sont originaux et spécifiques. C’est la mise en commun des compétences de différentes organisations qui permet d’apporter un appui adapté et d’assurer une orientation pertinente au cas par cas.

Terre de Liens Ile-de-France © 2019

Réalisé par Nicolas Sawicki pour Terre de liens IDF | Propulsé par WordPress