Franci’Liens septembre-octobre 2016 : Focus – Biocoop et le don militant

Biocoop et le don militant : la solidarité du produit avec sa sourcetdl-micro-don

Le don militant est un système de micro-don directement installé dans les caisses, qui permet de proposer aux clients soit un don ponctuel à une association locale lors d’une animation en magasin, soit un dispositif permanent d’« arrondi en caisse » au profit de partenaires. Avec ce dernier système, dans les Biocoop, 100 % des sommes récoltées sont reversées à Terre de Liens.

En Île-de-France, quatre Biocoop ont adhéré à cette opération solidaire : La Belle Verte à Paris (15e arrt), Greendy à Sartrouville (78), Les Bruyères à Bois-Colombes (92) et Le Pré Verger à Chaville (92). Pour le moment, en région francilienne, seul le Biocoop de Sartrouville a mis en place le dispositif d’arrondi solidaire. En effet, comme il faisait partie des magasins « test », il a pu installer le système dès le mois d’avril 2016. Gildas, responsable du magasin Greendy Sartrouville, nous raconte que son équipe et lui sont très contents de participer à l’activité de Terre de Liens, qui partage les mêmes valeurs que Biocoop. « On a vraiment l’impression de servir à quelque chose, c’est très gratifiant », ajoute Gildas. Il est vrai que le démarrage est un peu lent. Les clients de passage sont souvent peu disposés à donner plus d’argent que ce qu’ils doivent, et il est difficile de les convaincre. La somme mensuelle des dons est faible (environ 40 €), mais la clientèle fidèle est heureuse de contribuer. Certains demandent même à donner à chacun de leur passage en caisse, ce qui « fait chaud au cœur ». Gildas pense toutefois qu’un moyen de motiver les clients au micro-don serait de les inviter à participer à des activités concrètes en lien avec l’action de Terre de Liens. Par exemple, l’année dernière, son magasin proposait une action « bombes végétales », un principe venu de l’autre côté de la Manche, qui consiste à lancer partout où il y a de la terre (jardin, square, balcon, etc.) de petites boules pleines de graines qui s’ouvrent au contact du sol. Ils en ont profité pour parler de Terre de Liens aux participants.

Prévoyant de mettre en place le micro-don d’ici peu, Véronique, directrice de La Belle Verte, et Jean-Michel, directeur du Pré Verger, tiennent à peu près le même discours. Tous deux déjà touchés à titre personnel par l’action de Terre de Liens, ils pensent que les problématiques liées à l’achat des terres et à l’agriculture bio sont majeures en Île-de France. Adhérer à l’arrondi solidaire est pour eux en accord complet avec les principes et l’action de Biocoop. D’ailleurs, La Belle Verte a organisé, en août dernier, à l’occasion de l’anniversaire du magasin, une collecte de dons pour Terre de Liens, et l’installation du dispositif de micro-don est une continuité logique.

Sur le moyen terme, une telle opération à l’échelle régionale et nationale permettrait non seulement une rentrée d’argent régulière, aussi faible soit elle, mais surtout un dialogue permanent avec un public pas toujours averti et une diffusion des idées et des valeurs de Terre de Liens. Affaire à suivre…

 

Ecrire un commentaire

Please enter your name

Champ obligatoire

Please enter a valid email address

Champ obligatoire

Please enter your message

Terre de Liens Ile-de-France © 2018

Réalisé par Nicolas Sawicki puis Terre de liens IDF

Propulsé par WordPress

%d blogueurs aiment cette page :