Franci’Liens septembre-octobre 2016 : Éclairage de fond – de la finance… solidaire !?

Du 3 au 10 novembrfinansol-affiche-declinaison-40x60e aura lieu la 9e semaine de la finance solidaire : c’est l’occasion de montrer que « finance » et « solidaire » sont deux mots qui peuvent aller ensemble, et même, profiter à Terre de Liens !

Choisir la finance solidaire, c’est décider que son argent sera utile et financera des projets qui ne seront peut-être pas immédiatement rentables à titre individuel, mais qui seront utiles socialement (et donc rentables à long terme, pour la société !). Ces projets peuvent être développés dans quatre domaines principaux : l’emploi et l’insertion ; le logement social ; l’environnement ou la solidarité internationale. Ils font tous partie du secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS), qui emploie 10 % des salariés en France ! En 2015, près de 50 % des fonds collectés ont certes été dédiés à la lutte contre l’exclusion et à l’insertion par l’emploi. Mais l’épargne solidaire représente quand même, pour Terre de Liens, 52 millions d’euros de capital, investis dans 147 fermes !

On peut placer son argent de manière solidaire de deux façons : dans un investissement solidaire ou dans une épargne de partage. Quelle différence entre les deux ? Principalement la part consacrée à l’ESS. Un investissement solidaire est un placement bancaire dont au minimum 10 % de la somme sont consacrés à des projets d’ESS. Pour l’épargnant, la seule différence avec un placement classique, c’est qu’il est sûr que son argent sert à financer des projets utiles : l’association Finansol assure, via son label, que c’est effectivement le cas. Dans l’épargne de partage, outre le fait que l’argent est destiné à aider des projets d’ESS, l’épargnant reverse au moins 25 % de ses intérêts à une association de son choix… par exemple Terre de Liens !soiree-finance-solidaire-2

Cette forme de finance prend de plus en plus d’importance : en 2015, les fonds récoltés par les placements et l’épargne solidaires ont augmenté de 24 % par rapport à l’année précédente, pour atteindre 8,46 milliards d’euros au total, qui ont permis de reverser plus de 6 millions d’euros aux associations et entreprises de l’ESS ! D’ailleurs, la loi encourage cet essor, en obligeant les gestionnaires de l’épargne salariale à ce qu’une partie de leurs fonds soient dirigés vers des placements solidaires. Si vous bénéficiez d’un plan d’épargne entreprise, vous contribuez donc déjà à la finance solidaire, sans peut-être le savoir.

Début novembre, profitez de la semaine de la finance solidaire pour en apprendre plus et découvrir un autre moyen d’aider Terre de Liens tout en épargnant, par exemple en venant assister à la soirée dédiée à la ferme de Milly-la-Forêt, le 10 novembre, à la Maison des acteurs du Paris durable !

 

Ecrire un commentaire

Please enter your name

Champ obligatoire

Please enter a valid email address

Champ obligatoire

Please enter your message

Terre de Liens Ile-de-France © 2018

Réalisé par Nicolas Sawicki puis Terre de liens IDF

Propulsé par WordPress

%d blogueurs aiment cette page :