Franci’Liens septembre-octobre 2016 : Du côté des fermes – Les Champs des possibles valorisent Toussacq

Promotrice d’une agriculture diversifiée, la ferme de Toussacq, située dans la commune de Villenauxe-la-Petite, aux confins orientaux de la Seine-et-Marne, a fait un nouveau pas pour sa pérennisation. Principale propriétaire des lieux depuis 2011, la Foncière Terre de Liens a décidé, au terme de deux appels d’offres, de louer à la coopérative Les Champs des possibles les 65 hectares laissés vacants par le départ de Mathieu. Alors qu’elle y a démarré, dès 2009, ses premiers projets en maraîchage, ceux-là sont déjà bien connus de la couveuse d’activités.

Récemment devenue société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), la structure, créée en 2012 pour accompagner de jeunes agriculteurs franciliens désireux de tester leurs projets avant de s’installer, offrait les meilleures garanties pour le devenir agricole du site. Elle appuie, à ce seul endroit, cinq à six projets par an.

Acteur de l’économie sociale et solidaire, membre du Réseau national des espaces-tests agricoles (Reneta), elle contribue concrètement, généralement à travers la conclusion de contrats d’activité et d’emploi (CAE), à la réussite de projets agricoles divers, souvent portés par des actifs en situation de reconversion professionnelle et non issus du monde agricole. Le parcours de Michel est à cet égard révélateur : ancien employé d’une entreprise de mécanique et de carrosserie, il vient de devenir un coopérateur à part entière après avoir constaté la viabilité de son activité maraîchère.

Par-delà l’aide directe apportée à des porteurs de projets par la mutualisation des outils et équipements, le développement de formations ou l’inscription dans des parcours administratifs complexes, l’ancrage des Champs des possibles à Toussacq permettra un enrichissement des pratiques agricoles finalement positif pour la préservation de l’environnement.

Sous son parrainage, de nouvelles parcelles devraient être progressivement dédiées, pour une production fromagère, à l’élevage ovin. Pratiqué le long des boucles de la Seine, l’éco-pâturage des prairies, renforçant au passage la fertilité des sols, s’avère en effet décisif pour le maintien d’écosystèmes riches. À moyen terme, le développement d’une activité agricole à des fins boulangères est également envisagé dans ce même esprit.

La relative simplification juridique occasionnée par l’extension de la coopérative, qui est devenue avec Clément le seul exploitant du site, cache ainsi d’infinies possibilités de développement, basées sur la complémentarité des expériences et des activités promues. Nul doute que le foisonnement de projets paysans à l’œuvre favorisera in fine la valorisation de la plaine de la Bassée.

Bien que la coopérative gère désormais trois autres sites en Île-de-France, Toussacq peut légitimement revendiquer en être la vitrine.

Pour en savoir plus : http://www.leschampsdespossibles.fr/

toussacq-2

Ecrire un commentaire

Please enter your name

Champ obligatoire

Please enter a valid email address

Champ obligatoire

Please enter your message

Terre de Liens Ile-de-France © 2018

Réalisé par Nicolas Sawicki puis Terre de liens IDF

Propulsé par WordPress

%d blogueurs aiment cette page :