Franci’Liens novembre-décembre 2015 : Focus « Une enveloppe de 400 000 € à disposition de Terre de Liens »

Au printemps 2015, la Fondation Terre de Liens a signé une convention de partenariat avec l’Agence des espaces verts (AEV), établissement public rattaché à la région. Ce partenariat vise de nouveaux projets d’acquisitions foncières, où l’AEV et la Fondation TDL seront codécideurs et cofinanceurs.

La convention porte sur une enveloppe de 400000 euros pour une durée de 4 ans (2015 à 2019). C’est la Fondation qui bénéficie de cette enveloppe et non la Foncière, car les collectivités ne peuvent subventionner une structure commerciale, c’est donc là tout l’intérêt de la Fondation. Une subvention de 60200 € a ainsi été accordée par l’Agence des espaces verts pour l’achat de la cressonnière, soit 70 % du montant total d’acquisition des terres. En parallèle, une opération de financement participatif via une collecte de dons a été lancée par Terre de Liens.

L’AEV existe depuis près de 40 ans et œuvre à la préservation des espaces forestiers, naturels et agricoles en zone périurbaine au travers d’une politique d’acquisition de ces espaces. C’est la seule région dotée d’un tel outil d’acquisition. À titre d’exemple, l’AEV a permis le développement d’une ferme biologique sur 10 hectares à Saulx-les-Chartreux (91), qui accueille un maraicher ainsi qu’un espace test agricole avec deux entrepreneurs à l’essai en maraichage et en boulangerie paysanne.

Toutefois, l’AEV n’intervient pas sur tout le territoire francilien mais uniquement dans un zonage spécifique nommé Périmètre régional d’intervention foncière qui couvre environ 40000 hectares et correspond à la ceinture verte de l’agglomération parisienne. Les acquisitions de la Fondation Terre de Liens sont alors complémentaires, car cette dernière va acheter hors périmètre de l’AEV, partout ailleurs sur le territoire.

Et Terre de Liens Île-de-France?

L’association régionale est l’instigatrice de ce partenariat. En effet, l’équipe régionale travaille déjà régulièrement avec l’AEV dans le suivi de pistes foncières et dans la recherche de porteurs de projets notamment.

Aujourd’hui, dès qu’un projet d’acquisition se précise, se pose la question de la mobilisation de l’AEV. En effet, tout projet d’acquisition en Île-de-France peut prétendre au financement via cette enveloppe. Néanmoins, le montant de cette dernière étant limité, c’est l’occasion pour l’association de construire des projets d’acquisitions faisant appel à la fois à la Fondation et la Foncière. Ainsi, la collecte peut être abondée par l’épargne citoyenne, la collecte de don et l’enveloppe de l’AEV. C’est une façon pour Terre de Liens de mobiliser plus de personnes en multipliant les moyens d’engagement au moment d’un achat de ferme, et surtout, c’est mettre autour d’un même projet des citoyens et des collectivités.

Gaëlle Lacaze

Ecrire un commentaire

Please enter your name

Champ obligatoire

Please enter a valid email address

Champ obligatoire

Please enter your message

Terre de Liens Ile-de-France © 2018

Réalisé par Nicolas Sawicki puis Terre de liens IDF

Propulsé par WordPress

%d blogueurs aiment cette page :