Franci’Liens janv/fev : Des nouvelles de la ferme de Milly

La trêve de Noël a été la bienvenue pour Thomas ROCHE, à l’issue de neuf mois de labeur ininterrompu depuis son arrivée sur la plaine de Milly.
Petit à petit, l’horizon s’éclaircit. Les travaux d’aménagement du futur foyer familial avancent de façon spectaculaire et une installation d’ici fin mars est envisageable. Un optimisme qui a incité Thomas à installer un portique pour les deux « loulous » qui, sans se faire prier, ont immédiatement adopté balançoire et autres accessoires.
Les amapiens locaux peuvent, chaque mercredi, évaluer l’avancement du chantier malgré l’obscurité encore précoce et un accès rendu boueux (mais toujours praticable) par une pluie persistante. Ils découvrent progressivement une maison qui sera très lumineuse et chaleureuse car bénéficiant d’une exposition idéale et dotée d’une isolation à toute épreuve. Cerise sur le gâteau : un système d’assainissement individuel par phyto-épuration (voir ici). Ce souci écologique que partagent Terre de Liens, Edwige et Thomas ROCHE, se confirmera par l’installation d’un chauffage au bois dont le projet est en phase de finalisation. En revanche, on ne sait pas ce qu’en pense Nanard.
En contrepartie, suivre le chantier prive Thomas d’un temps précieux qu’il pourrait consacrer à son activité, ce qui est d’autant plus préjudiciable que la période hivernale est décisive pour la préparation et l’organisation de la saison d’été. La question est cruciale car la charge de travail va s’intensifier, mêlant travaux de finition de l’habitation et travaux des champs (plantations puis récoltes).

Nouvelles de la ferme  crédit photo B. Redon

Thomas tout seul ne pouvant y faire face, il lui faudra de l’aide. C’est pourquoi, une priorité s’impose : celle de planifier les tâches sur du long terme (jusqu’à l’automne 2015) afin d’évaluer la charge de travail par grandes périodes, permettant d’établir un planning qui sera proposé à toutes les bonnes volontés (et qui, nous en sommes sûrs, se remplira très vite !) Un travail de préparation nécessaire pour le succès de la saison, la santé de Thomas et le bien-être de sa famille.
Cette planification, déjà évoquée par le groupe de suivi de la ferme lors de sa première réunion en décembre, ne remet pas en cause les projets à long terme que chacun partage, notamment en termes d’activités pédagogiques. Ils sont juste mis provisoirement de côté, le temps pour Thomas d’établir des bases solides permettant à l’exploitation de remplir sa fonction première. Chaque chose en son temps.
Pour finir, ne nous privons pas du plaisir d’évoquer l’aspect le plus positif de ces premiers mois d’activité. Il a trait à l’humain, tout simplement, et se résume en deux mots : solidarité et cohésion.

Ecrire un commentaire

Please enter your name

Champ obligatoire

Please enter a valid email address

Champ obligatoire

Please enter your message

Terre de Liens Ile-de-France © 2018

Réalisé par Nicolas Sawicki pour Terre de liens IDF | Propulsé par WordPress