Franci’Liens janv/fev : La charte du fermier

Terre de Liens Île-de-France a élaboré, fin 2014, une « Charte du fermier Terre de Liens en Île-de-France » visant à préciser les engagements réciproques des fermiers et de l’association régionale Terre de Liens, au-delà des engagements juridiques contractuels prévus dans le bail. Cette charte, qui sera cosignée au début du bail par le fermier et l’association régionale pour toutes les fermes déjà acquises et les nouvelles acquisitions, comporte des obligations réciproques sur un éventail de points détaillés ci-après.
Terre de Liens Île-de-France s’engage à mettre en place un suivi régulier du fermier, au moins trimestriel la première année, et adapté dans le temps les années suivantes. Il sera réalisé par un salarié et un administrateur référent de Terre de Liens Île-de-France.

crédit photo M.SegurCe temps d’échanges sera l’occasion pour chacune des parties de faire le point sur le déroulement de l’installation et la réalisation de ce qui a été prévu, de dresser une analyse commune des réussites et des difficultés rencontrées, de rechercher des collaborations institutionnelles lorsque nécessaires.
De son côté, le fermier s’engage à transmettre à l’association les éléments permettant de rendre compte de l’évolution de sa ferme, tant positifs que négatifs, dans divers champs d’action : économique, social, environnemental, technique, etc. Parmi ces éléments, certains requièrent la confidentialité.
Ces échanges réciproques sont nécessaires à la vie institutionnelle de Terre de Liens, notamment pour la communication auprès des actionnaires et donateurs, et plus largement pour la sensibilisation des citoyens, qui représente une part importante de nos missions. Ils concourent également à assurer une dynamique citoyenne suffisante autour de la ferme, permettant de conforter la collecte et, plus globalement, de renforcer le tissu de citoyens en soutien au fermier.
Les autres engagements réciproques concernent la collecte de fonds dédiés à la ferme, l’intégration du fermier dans le mouvement Terre de Liens et son implication dans les activités de l’association, la communication sur l’évolution de la ferme et l’organisation d’évènements ou visites.

 

1 réaction à cet articleEcrire un commentaire
  1. Plus il y aura d’échanges entre la structure qui investit et la personne qui bénéficie de cet investissement, plus le résultat de ce type de projet a des chances d’être positif.
    Il faut continuer dans cette direction.

Ecrire un commentaire

Please enter your name

Champ obligatoire

Please enter a valid email address

Champ obligatoire

Please enter your message

Terre de Liens Ile-de-France © 2018

Réalisé par Nicolas Sawicki puis Terre de liens IDF

Propulsé par WordPress