Franci’Liens mars-avril 2016 : Du côté des fermes – Encore plus de légumes à Milly-la-Forêt !

Après la Briqueterie en 2014, TDL pourrait acheter une deuxième ferme à Milly-la Forêt en 2016. Retour sur l’histoire de cette ferme et du projet.

De la Bretagne à Milly, en passant par Bobigny
Originaires d’une famille de paysans bretons, les propriétaires de la ferme de Milly sont un exemple de l’histoire du maraîchage en Île-de-France. Arrivés dans la région comme salariés agricoles, les parents s’installent ensuite sur un « marais » à Bobigny, alors que la ceinture verte occupe encore une place importante dans l’agriculture francilienne. En 1929, il IMG_0908y a ainsi 140 maraîchers à Bobigny. Dans les années 1960, les opérations d’aménagement urbain sont fatales aux maraîchers ; expropriés, les propriétaires de la ferme se réinstallent à Milly-la-Forêt. Ils améliorent peu à peu la qualité des terrains, s’agrandissent et construisent une exploitation maraîchère de 30 ha. Naturellement impliqués dans ce projet familial, les enfants reprennent l’exploitation qui se développe mais traverse aussi les crises successives de la filière maraîchère. En 2010, ils décident d’arrêter l’exploitation et entament un processus de transmission avec l’envie de pérenniser l’activité agricole sur ce site.

De l’idée au projet
TDL rencontre les propriétaires en 2010 et commence avec eux un travail de longue haleine. Une première possibilité d’installation collective est d’abord envisagée, 4 personnes sur 16 ha environ, mais le projet n’aboutit pas. En 2013, Thomas Roche, qui est installé en Seine-et-Marne, fait la connaissance des propriétaires et pense à s’établir sur une partie de leur bien pour créer une ferme plus grande. Il se rapproche de TDL et son idée se concrétise fin 2014 avec l’acquisition de 2,70 ha par la Foncière. Parallèlement, l’association poursuit son travail d’analyse des bâtiments, de recherche de candidats et d’instruction avec les structures TDL et ses partenaires  : Foncière, Fondation, Safer et Agence des espaces verts notamment. De nombreux candidats sont rencontrés, des scénarios sont envisagés, et un projet finit par se dessiner.

Capture
En novembre 2015, la Safer attribue donc 8 ha à TDL pour une installation en maraîchage biologique et l’agrandissement de Thomas Roche, et 6 ha à un autre candidat pour une installation en volaille de chair bio. Le projet est également validé par la Foncière et la Fondation pour un montant total de 440 000 €, financé en partie par une collecte de dons et d’épargne solidaire. En parallèle, une demande de subvention dans le cadre d’une convention avec la région est en cours.
Le versement de cette subvention est la dernière étape pour contribuer à agir concrètement contre la perte de terres agricoles et la baisse du nombre d’exploitation à Milly-la-Forêt. Après 6 ans d’attente, de travail et de concertation, les légumes sont prêts à retourner dans la plaine de Milly  !

Ecrire un commentaire

Please enter your name

Champ obligatoire

Please enter a valid email address

Champ obligatoire

Please enter your message

Terre de Liens Ile-de-France © 2018

Réalisé par Nicolas Sawicki pour Terre de liens IDF | Propulsé par WordPress