Focus ferme juillet-août- 2014 : Des légumes pas comme les autres

LE LIEN DES LÉGUMES PAS COMME LES AUTRES

Mercredi soir. Une petite pluie fine de fin de printemps. Nous avons rendez-vous avec Lucile, présidente de l’AMAP de Fontenay-sous-Bois qu’elle anime de manière dynamique. La distribution se fait dans un verger, îlot vert au milieu de la ville. Les volontaires s’activent : choux-raves, pommes de terre, carottes, batavias…

Toussacq est l’une des fermes de Terre de Liens Île-de-France, une grande surface abritant trois exploitations, celle de Clément, maraîcher, celle de Mathieu, éleveur ovin, et celle de la couveuse « Le Champ des Possibles », où de futurs maraîchers viennent tester leur activité. Au moment du rachat de la ferme par Terre de Liens, Clément a repris l’activité de maraîchage de Jean-Louis, l’ancien propriétaire, dont il était salarié. Une double transmission à la fois délicate et exemplaire. Les légumes sont distribués dans des AMAP, dont celle de Fontenay-sous-Bois.

Lucile nous explique la création de l’AMAP en 2005 avec Jean-Louis et le départ à la retraite de celui-ci début 2011. Elle nous parle du flottement pour l’AMAP dont les membres n’ont pas su, pendant un temps, si le maraîchage perdurerait à Toussacq. Une AMAP, c’est d’abord un lien entre un producteur et des adhérents. Une relation à reconstruire après la transmission et le rachat des terres, avec une nouvelle personne, un nouvel équilibre de légumes dans les paniers… 2012 a été une année de creux, de transition, avec des adhérents partis et pas assez de nouveaux arrivants. En 2013, et encore plus en 2014, les Amapiens ont anticipé le problème : l’effectif est remonté, l’AMAP affiche « complet », le nombre d’adhérents correspondant à l’engagement vis-à-vis de Clément. La présidente a ancré l’AMAP dans la vie de Fontenay en participant à un événement local, la « Fête de la Madelon ». Le groupe a créé un kit de présentation, fabriqué un jeu autour des légumes et de leur saison, argumenté sur la qualité mais aussi le prix avantageux des paniers de Clément. Beaucoup de passage, de curieux, et de nouveaux adhérents… L’AMAP de Fontenay est bien gérée, c’est un vrai travail, nous dit Élisabeth.

Cécile, adhérente depuis trois ans, et Gaëlle, adhérente depuis l’année dernière, nous rejoignent. Elles sont convaincues : l’AMAP est un bon système pour elles. La qualité des légumes est le cri du cœur numéro 1. L’une ne voit pas de contrainte, elle habite près du lieu de distribution, c’est pratique… Pour l’autre, venir nécessite une petite organisation… Mais elle est largement récompensée par ce qu’elle reçoit. Le fait que les légumes soient moins variés que dans les circuits commerciaux habituels demande d’acquérir de nouvelles habitudes de préparations culinaires plus imaginatives. Participer à la distribution prend un peu de temps, mais c’est normal, c’est le jeu… Aller jusqu’à Toussacq désherber ou aider aux semis paraît un peu plus difficile. L’une des deux ne l’a jamais fait… Et que les champs de Toussacq appartiennent à une association militante… Non, elles ne savent pas ce qu’est Terre de Liens. Oui, elles découvrent, ça leur plaît, ça leur paraît important. Après l’engagement personnel et l’engagement responsable, l’engagement citoyen ? La fête de Toussacq se prépare, l’AMAP a prévu un car pour grouper le transport… Une occasion de resserrer encore le lien.

 

Revenir au sommaire : http://www.terredeliens-iledefrance.org/franciliens-mai-juin-2014/

Ecrire un commentaire

Please enter your name

Champ obligatoire

Please enter a valid email address

Champ obligatoire

Please enter your message

Terre de Liens Ile-de-France © 2017

Réalisé par Nicolas Sawicki puis Terre de liens IDF

Propulsé par WordPress