Encore plus de citoyens à la ferme de Toussacq, en Seine-et-Marne !

Le 21 septembre dernier, à l’occasion du dixième anniversaire de la coopérative “Les champs des possibles” qui est installée dans les lieux, la ferme de Toussacq a ouvert ses portes pour une journée exceptionnelle dédiée à la rencontre avec les citoyens.

L’objectif de la journée était de provoquer la rencontre, de partager les idées et d’ouvrir le débat sur l’engagement et sur la place de chacun (paysans, consommateurs, actionnaires, etc.) sur cette ferme, emblématique de notre action.

Première ferme Terre de Liens en Île-de-France, la ferme de Toussacq a vu naître aussi les premières AMAPs de notre région. Aussi, elle accueille « Les Champs des Possibles », coopérative d’activités agricoles et rurales qui anime un dispositif régional dédié à l’accompagnement et à la formation de futurs paysans et paysannes en Ile de France. Très récemment, un nouveau bâtiment de 400 m² a vu le jour, pour améliorer le travail et l’hébergement des paysans et paysannes qui se forment et qui travaillent sur le site, des artisans alimentaires qui viennent y tester et développer leurs activités, des stagiaires nombreux qui viennent y suivre des formations et des citoyens qui viennent donner un coup de main et se mettre au vert le temps d’un week-end. Il s’agit donc d’une ferme pas comme les autres, qui accueille à la fois des souvenirs et des projets d’avenir, et qui permet la rencontre entre le monde paysan et les citoyens.

La journée portes ouvertes de septembre était rythmée par les activités : atelier vie du sol (diagnostic humus), chantiers participatifs, cueillette et dégustation, réflexion sur les « communs » de la ferme, atelier photo et souvenirs…

Avec Clémence, pour l’atelier cueillette

Lors de l’atelier cueillette-dégustation, nous avons rencontré Clémence, qui porte avec Saturnin un projet pédagogique sur le ferme. Pour elle, cette ferme en polyculture est un espace de médiation idéal pour la diffusion, dans un cadre informel et convivial, de savoirs populaires, « du champ à l’assiette ». Parmi les objectifs poursuivis par Clémence figurent la valorisation de la biodiversité naturelle et agricole, la structuration d’une offre à destination des écoles des environs et le développement des liens avec le territoire. Les questions relatives à l’alimentation sont au cœur de ses projets. Forte de ses expériences professionnelles, qui l’ont conduite à pratiquer les arts de la rue et à fréquenter une école alternative, elle saura sans doute trouver milles idées pour créer et pour faire vivre ce projet pédagogique.

La journée portes ouvertes s’est terminée avec une “tempête d’idées” pour imaginer d’autres actions citoyennes à la ferme de Toussacq. Entre autre, les fermiers ont exprimé le souhait d’être accompagnés dans leur action en faveur de la biodiversité, par exemple avec la construction collective de nichoirs pour les oiseaux. Et ça tombe bien : Terre de Liens a signé récemment une convention de partenariat avec la LPO (Ligue de protection des Oiseaux). Avec ce partenariat, les deux réseaux rappellent l’importance de réconcilier agriculture et biodiversité et s’accordent sur la nécessité d’aller vers un système agricole durable au bénéfice d’un développement humain et territorial plus harmonieux. L’objectif principal est de favoriser les échanges et les initiatives communes, dans le but de contribuer à la transition du modèle agricole et alimentaire actuel vers un modèle durable sur les plans économique, social et environnemental.

A nous de faire vivre cette proposition en Île-de-France ! Affaire à suivre…on vous tiendra informés des prochaines étapes.

Terre de Liens Ile-de-France © 2019

Réalisé par Nicolas Sawicki pour Terre de liens IDF | Propulsé par WordPress