Eclairage de fond : Faciliter la transmission des exploitations agricoles pour installer de nouveaux agriculteurs

crédit photo : Elisabeth Lavarde

crédit photo : Elisabeth Lavarde

En Île-de-France, 1 700 agriculteurs ont actuellement plus de 55 ans et un tiers des fermes va changer de mains dans les huit années qui viennent. En agriculture biologique, les plus de 55 ans représentent 25 % des producteurs et cultivent 1 940 ha en bio. Or, une majorité d’entre eux n’a pas de repreneur identifié : il est alors important que nous puissions accompagner le maintien de ces fermes en bio et permettre l’installation de nouveaux agriculteurs.
C’est sur ces bases que le Groupement des agriculteurs biologiques (GAB) IDF et Terre de Liens IDF ont décidé de travailler avec un petit groupe d’agriculteurs directement concernés par cette question. Une première réunion a eu lieu en mars 2014 avec 6 agriculteurs bio. Au travers d’une première analyse de leur situation, des points clés sur les bonnes questions à se poser quand on veut transmettre son exploitation sont apparus.
Ils concernent des domaines très divers : transmissibilité et valeur économique de l’exploitation, motivations et projets des agriculteurs cédants, calendriers souhaités par les différents membres de la famille, avenir des salariés travaillant sur ces exploitations… De plus, la transmission des exploitations est encadrée par des dispositifs juridiques et fiscaux qui sont loin d’être neutres dans les décisions des agriculteurs concernés, et interfèrent largement avec les calendriers souhaités. Enfin, il y a la question de « l’après », souvent sous-estimée en agriculture : auparavant, les paysans partant à la retraite restaient sur les fermes et y donnaient des coups de main à leurs héritiers, avec tous les problèmes classiques liés à la cohabitation et au partage plus ou moins bien vécu des décisions. Aujourd’hui, ce n’est plus systématiquement le cas, surtout lorsque la transmission se fait hors du cadre familial.
À la suite de cette première rencontre, le GAB IDF et Terre de Liens IDF ont décidé de mettre en place un accompagnement à la transmission, avec différentes formations : la première (le 19 novembre) sur les aspects juridiques, sociaux et fiscaux ; la seconde (prévue pour début 2015) portera sur les aspects humains de la transmission. Des diagnostics individuels de transmission seront également proposés aux agriculteurs. À terme, ce dispositif sera renforcé afin d’aborder des points plus précis et décisifs pour les fermiers cédants, leurs héritiers et repreneurs potentiels, comme par exemple l’évaluation de la valeur de la ferme à céder.

Chiffres issus des recensements agricoles Agreste et des données internes du GAB IDF.

Ecrire un commentaire

Please enter your name

Champ obligatoire

Please enter a valid email address

Champ obligatoire

Please enter your message

Terre de Liens Ile-de-France © 2018

Réalisé par Nicolas Sawicki pour Terre de liens IDF | Propulsé par WordPress